Carte géographique - Estonie (Republic of Estonia)

Monde >  Europe >  Estonie

Estonie (Republic of Estonia)

Drapeau de l'Estonie
L’Estonie, en forme longue la république d’Estonie, en estonien Eesti et Eesti Vabariik, est un pays d’Europe du Nord et un État membre de l'Union européenne, situé sur la rive orientale de la mer Baltique et méridionale du golfe de Finlande. Le pays est bordé au nord par le golfe de Finlande, à l’ouest par la mer Baltique, au sud par la Lettonie et à l’est par la Russie. Ce pays est généralement regroupé avec la Lettonie et la Lituanie dans un ensemble géopolitique appelé pays baltes. Toutefois, depuis son retour à l’indépendance en 1991, l’Estonie cherche à se rapprocher des pays nordiques. L’Estonie fait partie de l’Union européenne depuis le 1 mai 2004 et a intégré la zone euro le 1 janvier 2011. Elle est membre de l’OTAN depuis le 29 mars 2004.

L’Estonie est un des trois pays baltes mais la langue utilisée se rattache à une branche complètement distincte de celles parlées en Lituanie et en Lettonie : l’estonien est une langue fennique, comme celles parlées en Finlande ou en Carélie (Russie), les langues fenniques font partie de la famille finno-ougrienne qui inclut les langues sames (Laponie linguistique).

Après avoir recouvré son indépendance en 1991, le pays, qui a opté pour un régime économique libéral, a connu une forte croissance économique grâce à une reconversion réussie de son industrie et la mise en place d’infrastructures modernes. L’Estonie est entrée violemment en récession lors de la crise économique de 2008-2010 avec notamment un taux de chômage supérieur à 14 %. Le gouvernement se fixe comme priorité de réduire l’inflation et de maîtriser les finances publiques. Le pays a, depuis 2009, le plus faible taux d’endettement public de l’Union européenne, remplit les critères de convergence et intègre la zone euro le 1 janvier 2011.

L’Estonie est aussi membre de l’ONU, de l’OMC, du conseil de l'Europe, de l'OTAN, du Conseil des États de la mer Baltique ou encore de l’OCDE depuis 2010. Le pays est aussi observateur du Conseil nordique et de l’Organisation internationale de la francophonie depuis octobre 2010 et du Digital 9.

En octobre 2016, le nouveau musée national estonien a été inauguré à Tartu.

À l'issue de la dernière ère glaciaire, les premiers occupants à pénétrer sur l'actuel territoire estonien sont des populations nomades qui arrivent vers av. J.-C. Selon la théorie la plus répandue, le peuple finno-ougrien, dont descend la majorité des Estoniens contemporains, arrive dans la région vers le millénaire en introduisant la céramique à peigne commune à plusieurs peuples rattachés à la même famille linguistique.

Au début du les rives sud de la mer Baltique constituent une des dernières contrées païennes d'Europe. Les croisades baltes (1200-1227), menées sur le territoire par un ordre de soldats templiers allemand, les chevaliers porte-glaive, réalisent la conquête du pays dont les habitants sont convertis à la foi chrétienne. Un État dominé conjointement par des princes-évêques et l'ordre des moines soldats, recouvrant à la fois le territoire de l'Estonie et de la Lettonie moderne, se met en place avec deux classes de population bien distinctes : d'une part une minorité d'origine allemande qui constitue l'élite politique, militaire, religieuse, intellectuelle et qui monopolise le commerce et la propriété foncière, d'autre part les paysans, finno-ougriens sur le territoire estonien, dont le statut va se dégrader au fil des siècles. Cette division perdure plus ou moins jusqu'en 1917. Entre 1418 et 1562, la région forme la Confédération livonienne. Au début du le pays, touché par la Réforme, opte pour le luthéranisme. Il est le théâtre de conflits qui l'opposent à des voisins de plus en plus puissants : la Russie, la Lituanie, la république des Deux Nations et la Suède. Finalement cette dernière annexe la région en 1595. Initialement, les souverains suédois ne remettent pas en cause la suprématie de la noblesse balte d'origine germanique descendante des chevaliers porte-glaives. Cette politique change avec la grande guerre du Nord. À compter de 1710 le territoire estonien devient pour deux siècles une région de l'Empire russe.

Au la noblesse foncière germanophone, à qui les dirigeants russes laissent une grande autonomie, maintient les paysans finno-ougriens dans le servage. Celui-ci n'est aboli qu'au début du siècle suivant en partie sous la pression du pouvoir russe, en partie grâce à quelques germanophones éclairés. Certains de ces derniers, qualifiés d'estoniophiles, s'intéressent à la langue, la culture et l'histoire des autochtones. Des intellectuels membres de la classe moyenne estonienne, qui commence à se former à cette époque, vont prendre le relais en faisant un travail de collecte de la mémoire populaire et en affinant la langue permettant l'apparition des premiers périodiques et ouvrages de fiction en estonien. À la fin du siècle la langue estonienne, dopée par une tentative de russification, commence à se substituer à l'allemand comme langue véhiculaire. En parallèle la proportion de paysans propriétaires s'accroît fortement. Au début du apparaissent les premiers partis politiques estoniens dont les revendications se cantonnent à une autonomie limitée et à l'égalité de statut avec les germanophones qui conservent une grande partie des pouvoirs.

Au cours de la guerre civile russe (1917-1922), la plupart des divisions militaires estoniennes (créées pendant la Première Guerre mondiale) combattirent contre l'Allemagne au côté des bolcheviks. Toutefois par la signature du traité de Brest-Litovsk, la Russie soviétique cède les États baltes à l'Empire allemand. Selon ce traité, l'Estonie, qui avait proclamé son indépendance le 23, aurait dû être annexée par le Reich, mais la défaite allemande du 11 lui permet de sauvegarder sa souveraineté, reconnue internationalement en 1919. Les terres agricoles encore détenues par la noblesse germanophone sont redistribuées aux paysans et un régime parlementaire s'installe. Celui-ci, menacé durant la Grande Dépression par la montée d'un mouvement populiste, se transforme en 1934 en régime semi-autoritaire.

En 1940, durant la Seconde Guerre mondiale, l'Estonie est d'abord envahie, comme le prévoyaient les clauses secrètes du Pacte germano-soviétique (en même temps que les deux autres pays baltes), par l'URSS qui y organise un « plébiscite » pour donner à l'annexion du pays l'apparence d'une légitimité. Les États-Unis et la plupart des pays non-communistes membres de l'ONU, ainsi que, par la suite, le Parlement européen, la CEDH et le Conseil des droits de l'homme de l'ONU n'ont pas reconnu l'incorporation de l'Estonie parmi les 15 Républiques socialistes soviétiques et ont continué à la reconnaître de jure comme État souverain , ,. 
Devise (monnaie) / Langage 
ISO Devise (monnaie) Symbole Chiffre significatif
EUR Euro (Euro) 2
ISO Langage
ET Estonien (Estonian language)
RU Russe (Russian language)
Quartier (ville) - Pays  

Carte géographique - Estonie (Republic of Estonia)

Latitude / Longitude : 59° 0' 0" N / 26° 0' 0" E | Fuseau horaire : UTC+2:0 / UTC+3 | Devise (monnaie) : EUR | Téléphone : 372  

Carte géographique

Bing (moteur de recherche)-Carte géographique-Estonie
Bing (moteur de recherche)
Carte géographique-Estonie-Estonia-Map.gif
Estonia-Map.gif
3280x2252
mappery.com
Carte géographique-Estonie-estonia-map-0.jpg
estonia-map-0.jpg
3280x2252
www.orangesmile.com
Carte géographique-Estonie-Estonia-Map.gif
Estonia-Map.gif
3280x2252
www.mappery.com
Carte géographique-Estonie-estgrid.gif
estgrid.gif
2473x1737
www.geni.org
Carte géographique-Estonie-Europe-Political-Map.jpg
Europe-Political-Map...
1683x2146
wanttoknowit.com
Carte géographique-Estonie-Estonia_1999_CIA_map.jpg
Estonia_1999_CIA_map...
1682x1800
upload.wikimedia.org
Carte géographique-Estonie-balticstates.jpg
balticstates.jpg
1397x1577
www.mapcruzin.com
Carte géographique-Estonie-estonia.png
estonia.png
1601x1134
pop-stat.mashke.org
Carte géographique-Estonie-tallinn-map-big.jpg
tallinn-map-big.jpg
1287x1289
www.orangesmile.com
Carte géographique-Estonie-Estonia%2Bmap.jpg
Estonia%2Bmap.jpg
1447x955
2.bp.blogspot.com
Carte géographique-Estonie-Estonia+map.jpg
Estonia+map.jpg
1447x955
2.bp.blogspot.com
Carte géographique-Estonie-karte-baltisches-meer.jpg
karte-baltisches-mee...
1039x1315
www.worldofmaps.net
Carte géographique-Estonie-12491957-republic-of-estonia--vector-map.jpg
12491957-republic-of...
1125x1200
us.123rf.com
Carte géographique-Estonie-Estonia-road-map.gif
Estonia-road-map.gif
1412x929
www.ezilon.com
Carte géographique-Estonie-estonia_rel99.jpg
estonia_rel99.jpg
1066x1224
www.lib.utexas.edu
Carte géographique-Estonie-Estonia-physical-map.gif
Estonia-physical-map...
1412x899
www.ezilon.com
Carte géographique-Estonie-estonia_pol99.jpg
estonia_pol99.jpg
1080x1172
www.lib.utexas.edu
Carte géographique-Estonie-estonia_pol99.jpg
estonia_pol99.jpg
1080x1172
images.nationmaster....
Carte géographique-Estonie-Estonia-political-map.gif
Estonia-political-ma...
1412x867
www.ezilon.com
Carte géographique-Estonie-Estonia-map.gif
Estonia-map.gif
1412x867
1.bp.blogspot.com
1 2 3 4 5 

Photograph

Estonie-Climat-Fichier:Karula vaade
Climat
Fichier:Karula vaade
Estonie-Écologie-Fichier:Händkakk 2014
Écologie
Fichier:Händkakk 2014
Estonie-Comtés-Fichier:Carteestonieregion
Comtés
Fichier:Carteestonieregion
Estonie-Pouvoir législatif-Fichier:Assemblée Estonie 2011
Pouvoir législatif
Fichier:Assemblée Estonie 2011
Estonie-Politique-Fichier:GW Bush, TH Ilves 2006-2
Politique
Fichier:GW Bush, TH Ilves 2006-2
Estonie-Histoire-Fichier:Declaration of Estonian independence in Pärnu
Histoire
Fichier:Declaration of Estonian independence in Pärnu
Estonie-Histoire-Fichier:Toompea loss 2014
Histoire
Fichier:Toompea loss 2014
Estonie-Histoire-Fichier:Confederation of Livonia 1260-fr
Histoire
Fichier:Confederation of Livonia 1260-fr
Estonie
Estonie
Estonie
Estonie
Estonie
Estonie
Estonie
Estonie
Estonie
Estonie
Estonie
Estonie
Estonie
Estonie
Estonie
Estonie
Estonie
Estonie
Estonie
Estonie
Estonie
Estonie
Estonie
Estonie
1 2 

Facebook

 mapnall@gmail.com