Devise - Pataca

Devise  >  Pataca

Pataca

P
La pataca (MOP selon la norme ISO 4217, liste des codes des monnaies) est la monnaie nationale de Macao. Elle est liée au dollar de Hong Kong.

La pataca (en chinois : 澳門圓) est divisée en 100 avos (en chinois : 仙). Dix avos sont appelés en chinois un ho (毫), nom sans équivalent en portugais mais qui est utilisé sur les pièces de 10, 20 et 50 avos.

La politique monétaire concernant la valeur de la pataca est conduite par l'AMCM (Autorité monétaire de Macao, en portugais : Autoridade Monetária de Macau, en sinogramme traditionnels : 澳門金融管理局).

Il existe des pièces de 10, 20 et 50 avos ainsi que de 1 pataca, 2, 5 et 10 patacas. Les premières pièces de monnaie sont émises le 19 juin 1952 (2, 10 et 50 avos, 1 pataca et 5 patacas) et elles portent la mention "République portugaise" (Republica portuguesa en portugais). Cette mention a été remplacée par le seul nom de "Macau" lors de la rétrocession du territoire à la Chine.

Il existe des billets de 10, 20, 50, 100, 500 et.

Plusieurs banques privées, comme à Hong Kong, émettent les billets de banque à Macao. Il s'agit de la Banco Nacional Ultramarino (BNU), depuis 1906, et de la Banco da China (Banque de Chine) depuis 1995.

* Économie de Macao

Pays

Macao

Macao (portugais : Macau), officiellement Région administrative spéciale de Macao de la République populaire de Chine, est une région administrative spéciale (RAS) de la République populaire de Chine depuis le 20, . Auparavant, Macao a été colonisé et administré par le Portugal durant plus de et est considéré comme le dernier comptoir ainsi que la dernière colonie européenne en Chine et en Asie.

La création de cette administration remonte au milieu du, lorsque Macao a été colonisé et occupé graduellement par les Portugais. Ils ont rapidement apporté la prospérité à la zone, ce qui en a fait une grande ville et un intermédiaire important dans les échanges entre la Chine, l'Europe et le Japon, en atteignant son apogée à la fin du et au début du. À partir de 1887, la Chine reconnaît officiellement la souveraineté et l'occupation perpétuelle du Portugal à Macao à travers le Traité sino-portugais de Pékin, un des traités inégaux, signés entre les puissances impériales occidentales et les empires colonisés d'Extrême-Orient. En 1967, à la suite de l'émeute soulevée par les pro-communistes chinois résidents à Macao le 3, le Portugal renonce à son occupation perpétuelle du territoire. En 1987, après d'intenses négociations entre le Portugal et la Chine, les deux pays convinrent que Macao allait revenir à la souveraineté chinoise le 20. Aujourd'hui, Macao connaît une croissance économique rapide, basée sur le fort développement du tourisme et des jeux d'argent. Le chiffre d'affaires des casinos y est d'ailleurs quatre fois plus élevé qu'à Las Vegas, ce qui fait de Macao l'une des villes les plus riches du monde. Orson Welles l'a d'ailleurs qualifié de « ville la plus pervertie au monde » et le poète W. H. Auden de « ville de l'indulgence ».

Langage

Macanese pataca (English)  Pataca di Macao (Italiano)  Macause pataca (Nederlands)  Pataca (Français)  Macau-Pataca (Deutsch)  Pataca de Macau (Português)  Патака Макао (Русский)  Pataca macaense (Español)  Pataca (Polski)  澳門幣 (中文)  Pataca (Svenska)  マカオ・パタカ (日本語)  Аоминська патака (Українська)  마카오 파타카 (한국어)  Macaon pataca (Suomi)  Pataca Makau (Bahasa Indonesia)  Pataka (Lietuvių)  Macauská pataca (Česky)  Pataka (Türkçe)  Makaói pataca (Magyar)  Makaonska pataka (Hrvatski)  Πατάκα (Ελληνικά)  Pataca Ma Cao (Tiếng Việt) 
 mapnall@gmail.com