Langage - Japonais

Langage  >  Japonais

Japonais

Le japonais est la langue du Japon, parlée par le peuple japonais. Néanmoins, aucune loi ne lui donne le statut de langue officielle, même si elle est en revanche la langue des documents officiels et de l'éducation. Le japonais est également utilisé par la diaspora nippone (notamment au Brésil et au Pérou, où d'importantes communautés parlant cette langue sont implantées, comme à Lima et à Sao Paulo), et a un statut de langue officielle sur l'île de Angaur dans les Palaos bien qu'il n'y soit plus parlé.

En japonais, langue japonaise se dit. Les caractères 日本 désignent le Japon (cf. Noms du Japon), et le dernier caractère, 語, signifie langue. Toutefois, les Japonais eux-mêmes utilisent le mot pour faire référence à leur langue.

Le japonais appartient à la famille isolée des langues japoniques. Son vocabulaire s'est notablement enrichi, au cours de l'Histoire, par le truchement de divers emprunts : le plus remarquable est la présence de nombreux vocables issus ou dérivés de la langue chinoise écrite, ce qui explique que le japonais soit qualifié de « langue sinoxénique » ; d'autre part, la langue contemporaine effectue de fréquents emprunts à diverses langues européennes, particulièrement à l'anglais.

Les mots japonais sont généralement appelés ou, par opposition aux et aux. Selon Jean-Jacques Origas :.

La phonologie de cette langue indigène japonaise a survécu sans grand changement (à l'exception du timbre vocalique de certaines syllabes), comme on peut en juger en comparant par exemple les mots indigènes me, aki, asa, ame, umi, kumo du japonais moderne aux mêmes mots du Man'yōshū.

YA YU YO et WA WI WU WE WO (WI, WU et WE ont disparu).

* Ce système vocalique, de nature différente du chinois, se limite à cinq possibilités : A I U E O, chacune de ces voyelles étant en principe une brève. Deux voyelles contiguës seront, soit prononcées successivement, soit formeront une seule voyelle longue (dans le japonais actuel). Il n'existe pas de voyelle nasale.

* La langue ancienne (époque du Man'yōshū) présentait une autre série de voyelles (notées ï, ë, ö par les spécialistes) qui ont disparu par la suite.

* Deux semi-voyelles, y et w, toujours combinées dans l'ordre semi-voyelle + voyelle :

Toutes ces voyelles ont par la suite été doublées de leur équivalent en voyelles longues (transcrites en romaines avec un macron diacritique), principalement pour la lecture de termes non indigènes, mais aussi du lexique sino-japonais, comme Kyōto.

Pays

Japon

Le Japon, en forme longue l’État du Japon, en japonais et respectivement, est un pays insulaire de l’Asie de l’Est, situé entre l’océan Pacifique et la mer du Japon, à l’est de la Chine, de la Corée et de la Russie, et au nord de Taïwan. Étymologiquement, les kanjis (caractères chinois) qui composent le nom du Japon signifient « pays (国, kuni) d’origine (本, hon) du Soleil (日, ni) » ; c’est ainsi que le Japon est désigné comme le « pays du soleil levant ».

première place financière mondiale]] en 1990.

Palaos

Les Palaos, en forme longue la république des Palaos, en anglais ' et ', en paluan Belau et Beluu er a Belau, est un pays d'Océanie situé en Micronésie, à l'est de Mindanao (Philippines), au nord de la Nouvelle-Guinée occidentale (Indonésie), à l'ouest des États fédérés de Micronésie et occupant l'extrémité occidentale de l'archipel des Carolines. Le pays est découpé en seize États répartis sur plusieurs centaines d'îles dont seulement quelques-unes sont habitées. La plus grande, Babeldaob, abrite dix des seize États, l'aéroport international Roman-Tmetuchl et la nouvelle capitale, Melekeokdans l'État de Melekeok. L'ancienne capitale, Koror, occupe l'île du même nom et abrite plus de la moitié de la population du pays, faisant d'elle sa plus grande ville. Les Palaos obtiennent leur indépendance le 1 des États-Unis qui avaient reçu un mandat des Nations unies. Le tourisme représente l'essentiel de l'activité économique. Pionnier en matière de sauvegarde des fonds marins, ce petit pays de Micronésie a fait de ses eaux un sanctuaire.

Avec ses eaux à toute l'année, la République des Palaos abrite une grande variété d'espèces sous-marines. La défense absolue de l'environnement naturel est inscrite dans la Constitution de cet État depuis son indépendance. Elle est même enseignée dès l'école primaire. En septembre 2009, devant l'assemblée des Nations unies, le président Johnson Toribiong avait annoncé la création du premier sanctuaire de requins au monde. En 2010, lors de la conférence des Nations unies sur la diversité biologique, le ministre de l'Environnement des Palaos, Harry Fritz, proclamait la naissance d'une autre réserve marine, destinée cette fois à protéger les baleines, dauphins et dugongs. Les territoires de pêche sont depuis longtemps délimités, et les saisons halieutiques définies, avec des fermetures correspondant aux époques de frai.

Langage

Japanese language (English)  Lingua giapponese (Italiano)  Japans (Nederlands)  Japonais (Français)  Japanische Sprache (Deutsch)  Língua japonesa (Português)  Японский язык (Русский)  Idioma japonés (Español)  Język japoński (Polski)  日语 (中文)  Japanska (Svenska)  Limba japoneză (Română)  日本語 (日本語)  Японська мова (Українська)  Японски език (Български)  일본어 (한국어)  Japanin kieli (Suomi)  Bahasa Jepang (Bahasa Indonesia)  Japonų kalba (Lietuvių)  Japansk (Dansk)  Japonština (Česky)  Japonca (Türkçe)  Јапански језик (Српски / Srpski)  Jaapani keel (Eesti)  Japončina (Slovenčina)  Japán nyelv (Magyar)  Japanski jezik (Hrvatski)  ภาษาญี่ปุ่น (ไทย)  Japonščina (Slovenščina)  Japāņu valoda (Latviešu)  Ιαπωνική γλώσσα (Ελληνικά)  Tiếng Nhật (Tiếng Việt) 
 mapnall@gmail.com