Langage - Bichelamar

Langage  >  Bichelamar

Bichelamar

Le bichelamar (aussi appelé bichlamar ou — suivant son appellation en bislama et en anglais — bislama) est un pidgin à base lexicale anglaise, parlé au Vanuatu (anciennes Nouvelles-Hébrides).

C'est la langue véhiculaire de cet archipel qui compte, par ailleurs, environ 108 langues vernaculaires ; depuis son indépendance en 1980, c'est aussi l'une des trois langues officielles de la République du Vanuatu, à égalité avec le français et l'anglais.

Le mot bichelamar vient du portugais bicho do mar « bête de mer » qui désignait un animal marin, l'holothurie. En anglais, cet animal est appelé sea-slug ou sea cucumber ; en français, bêche de mer, biche de mer ou concombre de mer. Les holothuries étaient un produit consommé par les Chinois. Leur commerce se fit d'abord avec les Malais, puis il s'étendit au Pacifique-Sud. Au milieu du, des trafiquants, les beachcombers (« batteurs de grève »), allèrent la ramasser sur les récifs des îles mélanésiennes pour la revendre en Chine. La langue parlée entre ces navigateurs et les populations locales, sorte de sabir à base d'anglais, constitue la toute première forme du futur pidgin qui allait se répandre dans toute la Mélanésie. C'est ainsi que le terme bichelamar a fini par désigner l'une des variantes de ce pidgin. La forme bislama est la prononciation de ce même mot dans le pidgin lui-même.

Pays

Condominium des Nouvelles-Hébrides

Le condominium des Nouvelles-Hébrides, en anglais New Hebrides Condominium, était une colonie franco-britannique érigée dans l'archipel des Nouvelles-Hébrides, sur le territoire de l'actuel Vanuatu, du 2 à son indépendance le 30. C'est l'un des deux condominiums coloniaux du avec le Soudan anglo-égyptien et le « dernier exemple du régime condominial s'appliquant à un territoire et à une population d'importance notable ».

Régime original dû à l'impossibilité pour l'un et l'autre des deux pays d'abandonner l'archipel, il a la particularité de voir s'exercer trois souverainetés : celles propres des deux États envers leurs nationaux et leurs sociétés, celle du condominium pour les indigènes, les relations entre les différentes nationalités, l'administration et les services condominiaux. Il a pris fin avec l'indépendance des Nouvelles-Hébrides en 1980 après deux ans de transition. L'État nouvellement créé prit alors le nom de Vanuatu.

Langage

Bislama language (English)  Lingua bislama (Italiano)  Bislama (Nederlands)  Bichelamar (Français)  Bislama (Deutsch)  Língua bislamá (Português)  Бислама (Русский)  Bislama (Español)  Język bislama (Polski)  比斯拉马语 (中文)  Bislama (Svenska)  ビスラマ語 (日本語)  Біслама (Українська)  Бислама (Български)  비슬라마 (한국어)  Bislama (Suomi)  Bahasa Bislama (Bahasa Indonesia)  Bislama (Lietuvių)  Bislamština (Česky)  Бислама (Српски / Srpski)  Bislama keel (Eesti)  Bislama (Slovenčina)  Biszlama nyelv (Magyar)  Bislama jezik (Hrvatski)  ภาษาบิสลามา (ไทย)  Bislama (Latviešu)  Μπισλάμα (Ελληνικά)  Bislama (Tiếng Việt) 
 mapnall@gmail.com