Langage - Coréen

Langage  >  Coréen

Coréen

Le coréen est une langue parlée en Corée, dans les districts frontaliers de la République populaire de Chine (Yanbian) et dans les communautés émigrées (notamment au Japon, en Chine (Pékin, Shandong), en Russie, en Australie, aux États-Unis, en France, etc.), et est la langue officielle de la Corée du Nord et de la Corée du Sud.

La classification du coréen est encore controversée. La plupart des linguistes le considèrent comme un isolat, tandis que d'autres le regroupent dans une hypothétique famille altaïque. Quelques similitudes avec le japonais ont été relevées.

L’alphabet qui sert à écrire le coréen est le hangeul, créé au et devenu officiel au ; les hanja (sinogrammes employés dans cette langue) sont également utilisés, une assez grande partie du lexique étant d’origine chinoise (du moins hors du vocabulaire courant).

La langue s'étend sur un territoire comparable à celui de l'Italie, environ kilomètres carrés, dont environ kilomètres carrés pour les deux Corées réunies, environ kilomètres carrés pour la préfecture chinoise de Yanbian (province de Jilin) et le reste en partie sur trois autres provinces chinoises.

Le coréen utilisait les « hanja » (prononciation coréenne du mot chinois hanzi désignant les caractères chinois han — souvent nommés « sinogrammes » en français — très proches de ceux utilisés sous la Chine impériale, en République de Chine (Taïwan) et République populaire de Chine, au Japon, à Singapour, ou encore autrefois au Vietnam) du au début du. Depuis le début du l'écriture chinoise est remplacée par une écriture propre à la Corée et appelée hangeul. Il s'agit d'un alphabet créé vers 1443 sous Sejong le Grand, puis interdit à partir de 1504 par son successeur, Yeonsangun ; ces caractères seront donc interdits pour la majeure partie de la période Joseon (1392 – 1910), avant d'être réhabilités en 1894 et officialisés à la fin de la Deuxième Guerre mondiale. Néanmoins, en Corée du Sud, les milieux universitaires continuent d’employer la graphie combinant les deux systèmes d’écriture, en utilisant les hanja pour la notation des mots d’origine chinoise. Contrairement aux caractères chinois, le hangeul est une écriture phonétique à démarcation syllabique, chaque caractère hangeul représente donc une syllabe, elle-même composée de deux à quatre lettres, qui représentent chacune un phonème.

L’alphabet hangeul comprend : ( et ). Il est utilisé en regroupant les lettres par syllabes occupant des blocs carrés, à raison de 2 à par syllabe. La forme des consonnes correspond à la morphologie des organes de phonation, celle des voyelles utilise trois symboles d’origine taoïste (c'est-à-dire le point ou trait court, le trait vertical et le trait horizontal, qui représentent respectivement le Soleil, l’Homme et la Terre).

Le coréen moderne s’écrit avec des espaces entre les mots, contrairement à d’autres langues comme le chinois ou le japonais. La ponctuation coréenne a recours aux signes de la ponctuation occidentale, utilisés toutefois de façon beaucoup plus parcimonieuse qu’en Occident. Traditionnellement, le coréen s’écrivait en colonnes de haut en bas, disposées de droite à gauche (comme le chinois traditionnel), mais il est désormais écrit en rangées de gauche à droite, disposées de haut en bas (sauf en poésie où le format traditionnel est parfois conservé).

Pays

Corée du Nord

La Corée du Nord (en coréen Puk Chosŏn, 북조선 — chosŏn’gŭl — et 北朝鮮 — hanja), officiellementla république populaire démocratique de Corée (RPDC ; en coréen chosŏn’gŭl 조선민주주의인민공화국, hanja 朝鮮民主主義人民共和國, romanisation McCune-Reischauer Chosŏn Minjujuŭi Inmin Konghwaguk et révisée Joseon Minjujueui Inmin Gonghwaguk), est un État qui couvre la partie nord de la péninsule coréenne située en Asie de l'Est. Comptant d'habitants en 2016, sa capitale est Pyongyang.

Le pays est limitrophe de la Chine ( de frontières communes) au nord, de la Russie au nord-est ( de frontières) et de la République de Corée au sud ( de frontières). Cette dernière frontière méridionale est bordée de part et d'autre sur de largeur par la zone démilitarisée (DMZ), qui est en réalité très fortement militarisée, car surveillée au total par plus d'un million de soldats. Le Japon, proche voisin maritime, est séparé de la Corée du Nord par la mer du Japon.

Corée du Sud

La Corée du Sud, officiellement la république de Corée, en coréen Daehan Minguk, 대한민국 (hangeul), 大韓民國 (hanja), est un pays d'Asie de l'Est qui couvre la moitié sud de la péninsule coréenne. Sa capitale est Séoul. La langue officielle est le coréen, dont l'écriture est le hangul ou hangeul et la monnaie le won. L'animal représentant le pays est le tigre.

Au nord, son unique frontière terrestre d'une longueur de avec la Corée du Nord, est constituée par la zone démilitarisée (DMZ). La Corée du Sud est bordée, à l’ouest par la mer Jaune, par la mer du Japon à l’est (dont l'appellation est dénoncée par les Sud-Coréens qui la désignent « mer de l'Est ») et par le détroit de Corée au sud.

Langage

Korean language (English)  Lingua coreana (Italiano)  Koreaans (Nederlands)  Coréen (Français)  Koreanische Sprache (Deutsch)  Língua coreana (Português)  Корейский язык (Русский)  Idioma coreano (Español)  Język koreański (Polski)  朝鮮語 (中文)  Koreanska (Svenska)  Limba coreeană (Română)  朝鮮語 (日本語)  Корейська мова (Українська)  Корейски език (Български)  한국어 (한국어)  Korean kieli (Suomi)  Bahasa Korea (Bahasa Indonesia)  Korėjiečių kalba (Lietuvių)  Koreansk (Dansk)  Korejština (Česky)  Korece (Türkçe)  Корејски језик (Српски / Srpski)  Korea keel (Eesti)  Kórejčina (Slovenčina)  Koreai nyelv (Magyar)  Korejski jezik (Hrvatski)  ภาษาเกาหลี (ไทย)  Korejščina (Slovenščina)  Korejiešu valoda (Latviešu)  Κορεατική γλώσσα (Ελληνικά)  Tiếng Hàn Quốc (Tiếng Việt) 
 mapnall@gmail.com