Langage - Galicien

Langage  >  Galicien

Galicien

Le galicien (en galego) est la langue romane traditionnellement parlée en Galice, ainsi que dans certaines zones occidentales des Asturies, des provinces de León et Zamora et dans trois localités d'Estrémadure. En Galice il a le statut de langue propre, et est coofficiel avec le castillan, langue officielle de l'État. Le galicien est également utilisé par la diaspora galicienne dans d'autres régions d'Espagne, notamment en Catalogne, ainsi que dans d'autres régions du monde, en particulier en Amérique latine.

Issu du latin vulgaire apporté par les colons romains dans le territoire de la province de Gallaecia (Gallécie) lors de la conquête de la péninsule Ibérique, le galicien est étroitement apparenté au portugais, avec lequel il forma jusqu'au une unité linguistique, le galaïco-portugais. Les circonstances historiques et politiques, en particulier le rattachement de la Galice à la Couronne de Castille et la constitution d'un Royaume de Portugal indépendant, ont provoqué une fragmentation de la langue, qui a tendu à se circonscrire aux milieux ruraux et a reçu une forte influence du castillan. Le galicien actuel mêle ainsi des traits issus du galaïco-portugais archaïque, des traits communs avec le portugais moderne et d'autres résultant de l'influence du castillan.

Il existe en Galice un courant culturel appelé « réintégrationniste » défendant un rapprochement des composants du diasystème galaïco-portugais, notamment des normes grammaticales et orthographiques du galicien avec celles du portugais, afin d'éviter à terme une absorption du premier par le castillan.

Tant le galicien que le portugais proviennent de la même variation du latin, le galaïco-portugais, née dans la province romaine de Gallaecia, qui comprenait le territoire de la Galice actuelle, le nord du Portugal et les territoires limitrophes à l'est. La langue écrite se forme au environ, à partir de la langue parlée issue du latin vulgaire apporté par les conquérants romains au de l'ère chrétienne. Le galaïco-portugais fut une langue de culture, y compris en dehors de la Galice et du Portugal ; ainsi le roi de Castille Alphonse X le Sage aurait rédigé, les Cantigas de Santa María (Chants de Sainte Marie) en galaïco-portugais. Il reste, de la période allant de la fin du au début du, une littérature abondante, surtout pour la poésie lyrique. Le galaïco-portugais a eu un statut officiel pendant presque sept siècles, mais la noblesse galicienne choisit le camp des perdants dans les conflits de pouvoir de la fin du et du début du. Elle a été supplantée par une noblesse d'origine castillane. L'usage du galicien fut réprimé, et il cessa d'être utilisé en public que ce soit dans les domaines politiques, juridiques, littéraires ou religieux jusqu'à la fin du, remplacé par le castillan. Cette période est appelée Os Séculos escuros (« les Siècles obscurs »). Au même moment, le portugais a continué à se développer dans le seul État de la péninsule non soumis à la domination castillane (sauf, temporairement, de 1580 à 1640, pendant la réunion de la couronne portugaise aux couronnes d'Espagne).

Le plus ancien document original en galicien et écrit sur le territoire de l'actuelle Galice est le Foro do bo burgo do Castro Caldelas, le for octroyé en avril 1228 dans l'actuelle Allariz par Alphone IX aux habitants de l'actuelle Castro Caldelas.

Aujourd'hui, il y a presque trois millions de locuteurs du galicien, qui est langue officielle de la communauté autonome de Galice, aux côtés du castillan, commun à toute l'Espagne. Il est aussi parlé par l'importante communauté galicienne émigrée dans le monde entier. Mais, au contraire de ce qu'il peut sembler, le galicien se parle de moins en moins parmi les jeunes, et il existe un risque grave de disparition ; c'est pourquoi le gouvernement de Galice mène une politique de normalisation de la langue, pour créer un modèle commun à tous les galiciens.

Pays

Espagne

L’Espagne, en forme longue le royaume d'Espagne (respectivement en castillan España et Reino de España), est un pays d'Europe du Sud qui occupe la plus grande partie de la péninsule Ibérique. En 2018, il s'agissait du trentième pays le plus peuplé du monde, avec 46 millions d’habitants.

L’Espagne est bordée par la mer Méditerranée au sud et à l'est, à l'exception du territoire britannique de Gibraltar et le détroit du même nom qui sépare le continent européen de l'Afrique. Au nord, les Pyrénées constituent une frontière naturelle avec la France, l'Andorre, et le golfe de Gascogne. Le Portugal et l'océan Atlantique bordent l'ouest et le nord-ouest. Le territoire espagnol inclut également les îles Baléares en Méditerranée, les îles Canaries dans l'océan Atlantique au large de la côte africaine, et deux cités autonomes en Afrique du Nord, Ceuta et Melilla, limitrophes du Maroc. Avec une superficie de, l'Espagne est le pays le plus étendu d'Europe de l'Ouest et de l'Union européenne après la France ainsi que le troisième d'Europe derrière l'Ukraine et la France sans compter la partie européenne (selon les définitions) de la Russie.

Langage

Galician language (English)  Lingua gallega (Italiano)  Galicisch (Nederlands)  Galicien (Français)  Galicische Sprache (Deutsch)  Língua galega (Português)  Галисийский язык (Русский)  Idioma gallego (Español)  Język galicyjski (Polski)  加利西亞語 (中文)  Galiciska (Svenska)  Limba galiciană (Română)  ガリシア語 (日本語)  Галісійська мова (Українська)  Галисийски език (Български)  갈리시아어 (한국어)  Galician kieli (Suomi)  Bahasa Galisia (Bahasa Indonesia)  Galisų kalba (Lietuvių)  Galicisk (Dansk)  Galicijština (Česky)  Galiçyaca (Türkçe)  Галицијски језик (Српски / Srpski)  Galeegi keel (Eesti)  Galícijčina (Slovenčina)  Galiciai nyelv (Magyar)  Galješki jezik (Hrvatski)  ภาษากาลิเซีย (ไทย)  Galicijščina (Slovenščina)  Galisiešu valoda (Latviešu)  Γαλικιανή γλώσσα (Ελληνικά)  Tiếng Galicia (Tiếng Việt) 
 mapnall@gmail.com